2016 devrait être une bonne année pour le secteur immobilier

Deux ouvriers du secteur immobilier portent une maison pour 2016.Si l’année 2015 a été plutôt difficile pour le secteur de l’immobilier, 2016 devrait être plus optimiste. En effet, le gouvernement a renforcé et reconduit certains dispositifs pour favoriser l’investissement immobilier. Des mesures qui devraient soutenir la reprise du secteur, en facilitant l’accès à la propriété et en favorisant la stabilité.

Élargissement du prêt à taux zéro

Parmi les mesures phares pour 2016, figure le renforcement et l’élargissement du prêt à taux zéro (PTZ).  Cette aide est réservée aux primo-accédants, souvent de jeunes ménages, qui souhaitent effectuer leur premier achat immobilier. Le principal argument du nouveau PTZ est qu’il est plus généreux. Il pourra financer jusqu’à 40 % de l’emprunt immobilier, contre 18 % à 26 % auparavant. De plus, il concerne toutes les zones de l’Hexagone, contre 6 000 communes précédemment.

En sus, les primo-accédants auront l’opportunité de bénéficier du PTZ, s’ils souhaitent investir dans l’immobilier ancien. Ce avec les mêmes avantages et quelle que soit la région. Toutefois, il est obligatoire de réaliser des travaux d’aménagement équivalent à 25 % du prix d’achat. Ce « super-PTZ » est aussi plus long, car le différé de remboursement est reculé à 5 ans minimum pour tous les ménages. Ce différé pourra s’étaler sur 15 ans, selon les revenus.

Reconduction de l’éco-PTZ et du crédit d’impôt transition énergétique

Une autre mesure qui devrait favoriser la stabilité du secteur, est le prolongement de l’éco-PTZ pour 3 ans. Soit jusqu’au 31 décembre 2018. Ce dernier permet de bénéficier d’un PTZ de 30 000 euros maximum, afin de financer des travaux de rénovation énergétique. Il est remboursable sur une période de 10 ans. Ce prêt est aussi renforcé, étant donné que les ménages bénéficiant des aides de l’Anah (Agence Nationale de l’Habitat) peuvent en jouir.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE, ex-CIDD), est également maintenu jusqu’au 31 décembre 2016. Ce crédit d’impôt permet de soustraire de ses impôts, 30 % sur le prix des équipements et/ou de main-d’œuvre pour des travaux de rénovation énergétique (travaux d’isolation, chauffage…). Il est important de préciser que ces deux prêts sont cumulables.

Loi Pinel maintenue pour 2016

Contrairement à son prédécesseur « la Loi Duflot », « la loi Pinel » est un dispositif qui a connu le succès. Cette formule du dispositif d’aide à l’investissement locatif conçue par la ministre du Logement Sylvia Pinel, est donc reconduite pour l’année 2016. Parce qu’en 2015, ce régime de défiscalisation du locatif neuf a réussi à attirer de nombreux investisseurs, et a contribué à la relance du logement.

De ce fait, le dispositif d’investissement Loi Pinel restera identique celui en place en 2016. Ce même si Sylvia Pinel devrait quitter le gouvernement dans les prochaines semaines ou les prochains mois, comme elle l’a déclaré le 21 décembre dernier à « France 3 Midi-Pyrénées ». Car elle est devenue ce 4 janvier, la vice-présidente de la nouvelle région Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *