Comment défiscaliser grâce à l’immobilier : étape par étape

Vous avez entendu parler des merveilles que peuvent faire les investissements immobiliers en matière de défiscalisation ? Dans cet article nous vous guidons pas à pas pour faire les meilleurs choix et bénéficier des avantages fiscaux grâce à l’immobilier.

Définir si vous êtes éligible

Avant de vous lancer dans les investissements immobiliers vous devez définir si votre situation le permet. Cela concerne en général les personnes percevant des revenus aisés et payant plus de 10 000€ d’impôts. Vous devez vous assurer que vous avez les fonds nécessaires pour faire l’acquisition d’un nouveau logement, de le meubler et que les réductions d’impôts seront avantageuses.

Définir le type de logement

Le type de logement va définir quelle loi sera applicable à votre situation et quels avantages vous pourrez en retirer. Vous devez réfléchir stratégiquement au choix de votre investissement car vous ne bénéficiez pas des mêmes avantages fiscaux.

En louant un logement neuf sur le long terme, vous pourrez bénéficier du dispositif Pinel et d’une rédaction d’impôt allant jusqu’à 63 000€ sur 12 ans – ou de la loi Girardin si votre logement a été acquis entre 2003 et 2017.

Si vous souhaitez être exonérés des frais de rénovation, les Loi Monuments Historiques et Loi Marlaux permettent de vous offrir des avantages fiscaux sur les logements anciens correspondant à différents critères.

Enfin, la loi Bouvard vous permet de défiscaliser les revenus perçus grâce à la location d’un logement résidentiel de services – à savoir une maison de retraite ou des logements étudiants.

Définir le type de location

La seconde étape est de déterminer si vous souhaitez louer votre logement meublé ou non. Sachez qu’en louant votre bien meublé, vous obtiendrez le statut LMNP (Loueur Meublé Non Professionnel). Vous devez également vous renseigner sur les modalités de chaque loi évoquée ci-dessus car chacune exige son propre type de location.

Enfin, vous devez déterminer si le logement sera loué sur le long terme à une seule personne ou au contraire à des locataires changeant régulièrement. Il faut d’ailleurs savoir que des lois comme la loi Pinel demande que le logement soit loué sur une période de minimum 6 ans en tant que résidence principale.

Demander les conseils d’un expert

Enfin, demander l’aide d’un expert est conseillé car il pourra vous donner des astuces et vous guider vers une défiscalisation efficace et adaptée à vos besoins. N’oubliez pas qu’il sera le mieux placé pour vous conseiller grâce à son expertise immobilière, financière et légale.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *