Décrypter les annonces immobilières pour réussir l’acquisition d’un bien à Juan-les-Pins

Un bien mis en vente est susceptible d’attirer de nombreux acheteurs. Pour avoir donc la maison dont vous avez toujours rêvé, il faut avoir une longueur d’avance sur les autres acquisiteurs. La compréhension d’une annonce peut être donc un élément qui peut vous départager. En effet, si vous pouvez le décrypter, il sera plus facile de répondre à l’annonce. Voici donc quelques éléments à savoir pour bien comprendre une annonce.

Les éléments indispensables à comprendre

Pour bien comprendre une annonce, il est important de savoir déchiffrer les abréviations les plus utilisées. Sur ces dernières, il est plus courant de trouver Ch, qui fait référence à une chambre, Sdb pour une salle de bain avec une baignoire, Sde pour une salle d’eau avec une douche, Gge pour garage, CC, TTC, TCC pour désigner les charges comprises, HC si c’est Hors charge, en sus pour dire complémentaire. Il est aussi possible de voir Asc, qui informe sur l’existence d’un ascenseur. Balc pour dire qu’il y a un balcon, Dig pour une maison équipée d’un digicode, Et., l’étage où se trouve le logement s’il s’agit d’un appartement. Rdc, qui signifie que l’appartement est au rez-de-chaussée. S’il y a mention d’un Tbe sur l’annonce, cela veut dire que le bien en question est encore en très bon état.

Lire entre les lignes d’une annonce immobilière, un indispensable

Il est également important de savoir décrypter les différences des sigles que l’on trouve très fréquemment sur les annonces. Si avant, ce sont les promoteurs qui utilisent les abréviations, « T » et « F », ils sont devenus aujourd’hui très courants. Toutefois, il y a certaines personnes qui n’arrivent pas à faire la différence entre ces abrégés. Sachez donc que « T » évoque le mot type et « F » la fonction, la désignation « F » ayant remplacé « T ». En général, ces sigles sont suivis par des chiffres qui font référence aux nombres de pièces. Les cuisines et la salle de bain ne sont pas comprises. On trouve aussi la plupart du temps dans une annonce pour la vente/achat appartement Juan-les-Pins, le 2/3 ou 2bis, 1bis, 3bis ou autres. C’est comme une sorte d’information sur la taille des pièces. Cela signifie qu’une ou deux pièces entre les trois sont plus grandes.

Parler le langage de l’immobilier

Dans une annonce, on peut trouver aussi des expressions comme « bien à fort potentiel ». Si vous trouvez cela, il faut penser que le bien a besoin d’une restauration, ou qu’il est possible de le renouveler en fonction de ce qui vous convient le plus. On peut trouver aussi « appartement de charme », qui évoque souvent une petite espace se trouvant dans un cadre agréable. « Quartier animé », bien près des commerces, transports, écoles, ou il se trouve dans un quartier vivant. Pour un bien de valeur sûre, préférer un bien avec une mention « coup de cœur ». Il faut aussi comprendre les sous-entendus dans les annonces : « quartier en devenir », un lieu qui a une forte valut dans quelques années. « Cuisine équipée », une cuisine avec des équipements comme les plaques de cuisson, « cuisine aménagée », qui dispose des meubles de cuisine, mais qui n’a pas des appareils électroménagers.

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *