Faire appel à un spécialiste pour déceler les erreurs de calcul dans votre dossier de crédit

Un dossier de crédit comportant une erreur de calcul est plus fréquent qu’on ne le croit. Pour la déceler et défendre vos intérêts, il importe de faire appel à un spécialiste pour déterminer les opportunités que cela représente.

Les principales erreurs rencontrées dans un dossier de crédit

Les prêts bancaires et particulièrement immobiliers comportent souvent des anomalies au détriment du client. Le plus souvent, il s’agit d’une erreur de calcul sur les détails du crédit et notamment le taux appliqué pour déterminer les intérêts à payer.

Ainsi, il n’est pas rare que le banquier se trompe sur le TEG (taux effectif global) en omettant certains frais conditionnant l’obtention du crédit. En effet, outre le taux nominal, il faut également y inclure les frais d’assurance, de dossier ou de courtage ainsi que le coût des garanties. Ne pas le faire expose ainsi la banque à l’utilisation du taux d’intérêt légal (moins de 1%) au lieu de son taux de crédit (environ 3%), soit un écart sensible qui augmente proportionnellement au moment du contrat.

Il peut également arriver que des éléments d’information manquent ou sont non conformes : périodicité du taux, utilisation de l’année bancaire commerciale (360 j) au lieu de l’année civile (365 j), etc.

Les contester devant la justice peut donc donner lieu à des gains substantiels pour le client.

Solliciter un accompagnement spécialisé

Pour espérer avoir gain de cause auprès des tribunaux, il est important de présenter de solides arguments. Pour cela, rien ne vaut le conseil et l’assistance d’un expert aussi bien financier que juridique. En effet, ces professionnels sauront analyser dans les moindres détails votre dossier et la réglementation pour mieux vous représenter.

Parmi les acteurs majeurs de ce secteur, certains se distinguent, car ils disposent d’une équipe composée à la fois d’analystes financiers, mais aussi d’avocats, ces derniers étant obligatoires dès lors qu’il faut porter l’affaire en justice. Ils mettront en exergue les erreurs de calcul présentes dans votre dossier de crédit immobilier et étudieront les opportunités financières qu’elles vous ouvrent en matière d’indemnisation ou de négociation avec votre banque.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *