Immobilier locatif : les principaux avantages d’investir au Canada

Outre les bonnes conditions de vie, le Canada offre aussi d’autres avantages intéressants. Il s’agit notamment des avantages relatifs à l’investissement immobilier locatif. Comme aux Etats-Unis, une convention fiscale a été établie entre la France et le Canada de manière à défendre les investisseurs français contre une éventuelle double imposition. Mais  pourquoi un tel investissement dans ce pays peut-il bien être si intéressant et si avantageux ?

Un lieu idéal pour l’investissement immobilier

Reconnu mondialement pour la qualité de son cadre de vie et de son environnement exceptionnel, le Canada dispose de tout pour attirer beaucoup d’investisseurs étrangers surtout français. Les infrastructures sont toutes construites selon les normes en vigueur offrant ainsi à la population canadienne un grand privilège de s’épanouir dans un environnement adapté. Face à la conjoncture économique mondiale actuelle, la stabilité de son économie ainsi que la bonne santé de sa population constituent une importante garantie en matière de sécurité d’investissement. Le Canada fait alors partie des rares pays où il est assez sûr d’y investir.

Un marché immobilier très dynamique

Au Canada, les ventes en matière immobilière augmente souvent chaque année. C’est ce qui ce passe actuellement dans les villes de Québec et de Montréal. Derrière cela se trouve alors le dynamisme et le caractère avantageux du marché immobilier. En conséquence, le prix de l’immobilier connaît chaque année une hausse relativement intéressante. Dans ces deux villes, l’évolution est la même et a beaucoup marqué les échanges depuis 2015. En outre, il est tout à fait possible d’investir aussi bien dans l’ancien ou dans le neuf. Chaque investisseur trouvera donc une grande diversité en matière de choix. Si le Canada se fait connaître par ces grands classiques gastronomiques, à déguster par exemple, dans un Restaurant poutine à Montréal, les métropoles canadiennes offrent surtout de grandes variétés architecturales donnant ainsi la possibilité aux investisseurs de bien effectuer leurs choix en fonction de leurs besoins spécifiques.

Une fiscalité incitative

Décision impressionnante : le Canada préfère de frapper moins pour attirer davantage d’investisseurs français. En effet, après la signature de la convention bilatérale entre la France et le Canada en 1975, il est possible pour un citoyen français d’éviter une double imposition lors d’un investissement sur le territoire canadien. En ajout à cela, un investisseur français bénéficie du même crédit d’impôt qu’en France et d’une exonération des prélèvements sociaux sur ses revenus à l’étranger.Les frais de copropriété, les assurances et les taxes foncières sont déductibles du loyer brut et chaque investisseur peut tirer profit d’un amortissement  dégressif annuel de 4% du prix d’acquisition. Au final, le rendement de l’investissement locatif devrait être très convaincant et attractif au Canada.

Une grande possibilité d’emprunt

Grâce encore à la convention fiscale franco-canadienne, il est pratiquement possible de financer l’acquisition de son bien par le biais d’un emprunt. Même si les taux d’intérêt s’avèrent être un peu plus supérieurs qu’en France, ils restent tout de même très incitatifs. Face à cela, il est souvent recommandé d’investir au Québec et à Montréal car les taux y sont plus raisonnables tout comme le prix du logement.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *