Investir dans un hôtel, un investissement rentable ?

hotelAvec le monde immobilier qui tremble en Amérique du Nord, plus précisément dans le secteur du développement de condominiums, les investisseurs sont à la recherche de nouveaux filons qui pourraient leur rapporter de beaux rendements. Selon des informations qui furent publiées dans les derniers mois, il semble que le secteur hôtelier de certains pays présente une promesse de grand succès!

Aux États-Unis, plus particulièrement, le PKF Consulting Group mentionnait que 2013 et 2014 seraient les années où il se brasserait de grosses affaires dans le milieu hôtelier.

Une perspective très optimiste chez les experts

Dans les dernières années, peu de projets hôteliers ont été lancés aux États-Unis, principalement à cause de la faiblesse de l’économie locale. L’offre de chambres a donc très peu varié, même chose pour les prix! C’est en ce moment que les chiffres sont tirés vers le haut, avec une hausse estimée de 6% à 7% des revenus annuels des hôtels des grosses villes du pays.

Face à la reprise économique qui s’annonce, les économistes experts s’attendent à ce que les statistiques s’améliorent encore plus! En 2016, si on se fie aux prédictions, on verra donc une hausse nette de 10% dans la profitabilité des hôtels. La bonne nouvelle, c’est que les gestionnaires hôteliers ne se tiennent pas tous au courant des tendances du marché et seront peut-être tentés de vendre si vous leur faites une offre alléchante; dépêchez-vous avant que les prix ne se mettent à trop monter.

Actuellement, il est très peu dispendieux d’investir

Les taux d’intérêts au Canada sont très bas, ce qui permet d’obtenir facilement de l’argent de la part des banques pour acheter des biens immobiliers. Pour les marchés où l’infrastructure hôtelière est déficiente, il n’y a pas de meilleur moment pour délier les cordons de sa bourse.

Que vous visiez le milieu des hôtels à rabais ou encore celui des hôtels de luxe, faites toutefois une étude de marché afin de vous assurer que le marché que vous souhaitez n’est pas déjà saturé d’établissements. Dans certains cas, la construction n’est pas nécessaire pour investir dans le milieu hôtelier; vous pouvez tout simplement racheter un hôtel qui peine à être profitable à cause d’une gestion déficiente ou pas suffisamment impliquée.

Un boom généralisé de l’immobilier aux États-Unis

Ce ne sont pas uniquement les hôtels qui sont avantagés actuellement! On dit qu’en 2015, le prix des maisons s’est redressé de 11% aux États-Unis. Lorsque le prix des propriétés croît à un rythme plus rapide que le rythme de croissance du revenu des particuliers, c’est un signe qu’une autre bulle est en train de se former.

Il ne faut pas avoir peur pour autant de déposer ses pépètes dans un bien immobilier: il faut seulement être beaucoup plus attentif aux variations du marché que l’ont été les investisseurs avant la crise des sub-primes aux États-Unis. Avec les hypothèques toxiques qui étaient signées alors entre les banques et les acheteurs particuliers, il est normal que le marché n’ait pu survivre éternellement!

Le loisir, c’est là pour rester

Ne pensez pas que les gens cesseront de dépenser de l’argent dans les voyages et dans les chambres d’hôtel. Il est clair que la situation économique affecte les dépenses dans ce secteur mais le voyage est une valeur qui est de plus en plus ancrée dans la nouvelle génération. Il y aura donc toujours un besoin pour les hôtels et les auberges de jeunesse!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *