Le crédit à la consommation au mois de mai : chiffres et analyse

D’après les derniers chiffres publiés par l’Association française des sociétés financières, le secteur du crédit à la consommation repart en hausse en France. Ces données se basent sur une analyse de la production de l’ensemble des acteurs du secteur pour le seul mois de mai 2017. En effet, on constate une augmentation de plus de 6 % en comparaison de la production à la même époque l’an dernier. Cette tendance est donc très positive dans la mesure où au mois d’avril, l’activité avait enregistré un recul de 0,3 % même si globalement depuis le début de l’année 2017, la tendance est plus que positive. Toujours selon les chiffres délivrés par l’association française des sociétés financières, l’activité est positive d’au moins 4,5 % ce qui démontre donc une certaine solidité de la part du marché qui est en reprise depuis deux ans.

Les chiffres dans le détail

Dans le détail, ce sont surtout les opérations qui sont liées aux crédits classiques qui ont actuellement le vent en poupe, tout comme les locations avec option d’achat qui connaissent également une santé resplendissante. Concernant les crédits classiques, on constate que le crédit renouvelable connaît une croissance très importante depuis le début de l’année sachant que, globalement, les crédits classiques ont atteint environ 3 milliards d’euros pour le seul mois de mai 2017.

L’exception des voitures neuves

Dans cette augmentation généralisée, on constate toutefois qu’un secteur a été affecté, celui des financements de voitures neuves. Pour le mois de mai de cette année, le taux d’activité a baissé de plus de 9 % ce qui représente une baisse de plus de 16 % en comparaison des chiffres de l’année dernière la même époque. En effet, ces données sont à croiser avec le succès de l’allocation de voiture qui tend à réorienter une partie des clients vers une offre plus souple et moins contraignante que ne peut l’être le crédit à la consommation. Il faudra donc encore attendre pour savoir s’il s’agit d’une tendance de fond ou simplement d’un phénomène ponctuel, mais quoi qu’il en soit, le secteur du crédit à la consommation semble bel et bien reparti et devrait confirmer sa tendance sur le reste de l’année 2017.

Analyse délivrée par la rédaction du site Detective-Banque

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *