Le diagnostic immobilier : une démarche obligatoire pour le bailleur ou le vendeur

Avant de mettre un logement en vente ou en location, le propriétaire doit effectuer une série de diagnostics. Ces derniers sont obligatoires et ils  ont pour objectif d’établir l’état des lieux. Ces études permettront aux futurs acquéreurs d’évaluer la maison ou l’appartement dans lequel ils vont s’installer prochainement. L’opération est payante. Elle  doit être impérativement réalisée par un technicien certifié.

Comprendre l’importance des diagnostics immobiliers obligatoires

Toute personne qui souhaite céder son logement doit réaliser plusieurs formalités. Le vendeur ou le bailleur est tenu d’établir un dossier technique de diagnostic (DTD) dès la signature du compromis ou de la  promesse de vente. Depuis le début de l’année, le DTD est valable pendant six ans. Il est bénéfique pour les deux parties. Pour le propriétaire, cela aide à valoriser sa propriété, tandis que pour l’acquéreur, cette opération permet d’éviter les vices cachés dans la transaction.

Le DTD regroupe le DPE, l’ERNMT, l’état parasitaire des lieux, l’amiante, l’étude des risques naturels et le constat de risque d’exposition au plomb. D’autres contrôles se portant sur les conditions des installations de gaz et d’électricité peuvent aussi être demandées. À l’instar du DPE qui est impératif pour toute mise en vente ou location d’un bien immobilier, la liste des diagnostics obligatoires peut s’allonger en fonction de plusieurs critères. Parmi ces derniers, on compte particulièrement le type de la  transaction, la date de délivrance du permis de construire et la localisation de la maison ou de l’appartement. En ce qui concerne la détection des traces de plomb par exemple, elle n’est exigée que pour les propriétés bâties avant 1997.

Les conseils pour trouver un technicien certifié

Les diagnostics concernent sur les parties privatives des locaux à usage d’habitation. Ils doivent être réalisés par un diagnostiqueur accrédité et les frais de l’opération sont à la charge du bailleur ou du vendeur. Ainsi, pour trouver un professionnel en diagnostic immobilier à Paris, comme http://www.24hdiag.fr, il suffit d’effectuer quelques recherches sur internet.

Le coût de l’intervention étant assez conséquent, il faut trouver un professionnel de confiance. La liste des techniciens actifs en France est disponible sur un annuaire en ligne mis en place par le gouvernement. Par ailleurs, outre la présence de l’expert sur ce site web, le client doit aussi porter une attention particulière à ses accréditations. Ces dernières doivent en effet figurer dans les rapports de diagnostics. Il est à noter qu’un diagnostiqueur  n’est pas forcément certifié pour accomplir l’ensemble des contrôles obligatoires. Ses honoraires dépendront alors de l’envergure de son intervention. En outre, en fonction des études à effectuer et de la surface du bien, la durée des opérations peut aller de 45 minutes à plusieurs heures. Mais dans tous les cas, avant de réaliser un diagnostic immobilier, le professionnel  peut estimer le temps nécessaire pour faire le travail. Ceci permettra au propriétaire de mieux s’organiser.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *