Le rachat de prêt hypothécaire, pourquoi ?

Plusieurs sont les raisons qui poussent à vouloir racheter ou renégocier un prêt hypothécaire. Elles peuvent être la volonté d’alléger les mensualités, de diminuer la durée du crédit, de bénéficier d’un capital supplémentaire pour réaliser un nouveau projet ou de disposer de trésorerie supplémentaire. Aussi, renégocier ou racheter son crédit hypothécaire peut être très rentable. Cependant, il ne faut pas oublier de prendre en compte les frais qui y sont appliqués. En principe, pour que la renégociation ou le rachat d’un prêt soit intéressant, il faut que le coût du nouveau crédit soit inférieur à celui de l’ancien.

La renégociation d’un rachat de prêt

Renégocier un prêt hypothécaire veut dire revoir les conditions de ce crédit. L’emprunteur est à même de renégocier l’augmentation du capital emprunté, le taux d’intérêt du crédit, la durée et les mensualités du crédit. En réalité, les banques et les organismes prêteurs sont sceptiques à changer les conditions du prêt, puisque la réévaluation du prêt génère une perte d’argent pour leur établissement. A ce stade, l’emprunteur peut faire jouer la concurrence. Ainsi, des frais de renégociation peuvent être réclamés par la banque. Ce sont, entre autres, les frais de dossier, les frais d’indemnité de réemploi et les frais de nouvelle hypothèque.

Le regroupement ou le rachat de prêt hypothécaire

Si l’organisme prêteur ou la banque n’accepte pas de renégocier un prêt hypothécaire, l’emprunteur a une autre alternative de faire racheter le prêt auprès d’un autre établissement, via la demande de simulation de prêt hypothécaire en Belgique. Le nouveau crédit contracté servira a à rembourser le précédent prêt hypothécaire. En fonction de la loi du 4 août 1992, l’emprunteur a la possibilité de faire rembourser un prêt hypothécaire, à la seule condition que ce remboursement soit total. Il lui incombe de payer les frais inhérents au dossier d’expertise, au nouvel acte notarié d’affectation hypothécaire, à la main levée de l’hypothèque au bénéfice de l’ancienne banque et aux éventuelles indemnités payées au premier organisme prêteur. Lesdites indemnités correspondent à 3 mois d’intérêt, au taux du prêt initial.

Les points de renégociation lors du rachat de crédit hypothécaire

Lors de l’opération de rachat de crédit, l’emprunteur peut négocier la révision des modalités de souscription du prêt. Cela a pour objectif d’apporter des améliorations notables au niveau du coût du crédit. Il pourra souhaiter revoir à la hausse le montant du capital emprunté. Il peut également renégocier le taux d’intérêt du prêt, pour bénéficier d’un taux plus avantageux. La durée du prêt et le montant des mensualités peuvent être tout autant restructurés. Pour ce faire, le simulateur et le comparateur de crédit aideront l’emprunteur à trouver une offre de rachat de prêt hypothécaire adaptée à ses besoins. Bref, ces outils sont à la disposition de l’emprunteur à essayer différents scénarios, pour trouver l’offre la plus optimale.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *