Lignes directrices pour déterminer la santé financière d’une entreprise

Les ratios financiers sont un outil utile et pratique pour mesurer la performance et la situation financière d’une entreprise. La plupart des ratios peuvent être calculés à partir de l’information tirée des états financiers de l’organisation. Les ratios financiers sont des indicateurs clés dans la gestion de tout type d’entreprise et sont utiles pour analyser les tendances du marché, pour comparer la performance de l’entreprise à celle de ses concurrents et, dans certains cas, même pour prévoir une faillite future. Un document de la Société interaméricaine d’investissement (SII) décrit les principaux ratios financiers utilisés dans différents domaines de gestion des affaires et par les prêteurs pour mesurer la performance et le risque de l’entreprise. Data-B est en mesure de faire une étude complète afin de déterminer la santé financière de votre entreprise. Pour avoir plus d’information, visitez ce lien : https://data-b.com/sante-financiere-commerce-entreprise/

Ratios de rentabilité :

Offrent différentes mesures de la performance financière de l’entreprise par rapport à la génération de bénéfices.

Marge brute :

Ça représente le pourcentage du revenu total de l’entreprise après paiement du coût des marchandises vendues.

Marge brute :

Marge brute (ventes moins coûts des ventes, sans soustraire les frais d’exploitation/chiffre d’affaires net (ventes totales moins la valeur des remises et des retours)

Une entreprise à forte rentabilité obtient une marge de 60 % ou plus.

Ratios de liquidité :

Fournissent des informations sur la capacité de l’entreprise à respecter ses obligations financières.

Ratio de solvabilité instantané ou acid test :

Mesure la capacité de la compagnie à faire face à ses dettes à court terme et/ou la capacité de payer ses dettes et obligations à l’échéance, en fonction de ses comptes et documents à recevoir à court terme.   Le ratio doit être compris entre 0,5 et 1 ou plus pour montrer la solvabilité instantanée.

Ratio de solvabilité courante :

Est un indicateur permettant de mesurer la liquidité à court terme d’une entité.

Ratio de solvabilité = actif à court terme/passif à court terme

Une entreprise en bonne santé financière devrait obtenir un ratio d’environ 2 pour 1

Un ratio de solvabilité exceptionnellement bas indique que l’entreprise éprouvera des difficultés à payer ses dettes à court terme. Un ratio élevé suggère à son tour que les fonds ne sont pas entièrement utilisés correctement au sein de l’entreprise, et que celle-ci dispose donc d’argent en réserve.

Ratios de rotation des actifs :

Indiquent l’efficacité avec laquelle une entreprise utilise ses actifs. Exemple : le volume des comptes clients et la rotation des stocks.

Taux de rotation des comptes clients :

Cet indicateur mesure l’efficacité d’une entreprise à recouvrer les ventes à crédit.   Taux de rotation des comptes clients = ventes à crédit nettes/comptes clients. En général, un taux de rotation des comptes clients élevé est favorable, tandis qu’un chiffre plus faible peut indiquer des inefficacités dans le recouvrement des ventes en attente.

Ratios de levier financier :

Ces indicateurs nous donnent une idée de la solvabilité à long terme de l’entreprise.

Ratio d’endettement :

Mesure le pourcentage de ressources externes sur le montant total des ressources propres de l’entreprise. Il se mesure en divisant le total du passif par le total de l’actif.

Ratio d’endettement = total du passif/total de l’actif

Un ratio de 3 pour 1 ou plus est considéré comme un chiffre indiquant une bonne santé financière à cet égard.

Ratio de couverture de la dette :

Illustre la capacité d’une personne ou d’une entreprise à couvrir un certain niveau de dette.  Il est fréquemment utilisé pour déterminer la possibilité de la capacité d’un emprunteur particulier à rembourser l’argent demandé en prêt.

Ratio de couverture de la dette = revenu net d’exploitation (différence entre le revenu brut et les dépenses d’exploitation, y compris les impôts et les assurances) / paiement total de la dette

Si le ratio du bénéfice d’exploitation net par rapport au paiement de la dette est inférieur à 1, la société doit s’attendre à un flux de trésorerie négatif et ne sera pas en mesure de payer le niveau de la dette. Si le ratio est supérieur à 1, les bénéfices de la société ne suffiront pas à absorber le niveau d’endettement. Dans tous les cas, un ratio d’au moins 1:1 est souhaitable.

Code industriel standard (SIC) : Le SIC est un système qui classifie les entreprises en fonction de leur activité. Il est important pour l’entrepreneur de connaître le Code Industriel Standard (SIC) et de connaître celui qui s’applique à son secteur d’activité. Lorsqu’un homme d’affaires demande un prêt, les entités financières comparent la performance du ratio avec celle de l’industrie pour mesurer le risque lors de l’octroi du crédit.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *