Terrain agricole : à qui s’adresser pour acheter un terrain ?

Pour l’obtention d’un terrain agricole, la première étape consiste à rédiger une demande auprès de l’autorité chargée de l’agriculture. Par contre, toutes les demandes ne sont pas forcément acceptées suite à certaines conditions. Sur ce, il est important de connaitre toutes les organisations à qui s’adresser pour obtenir un foncier agricole.

Qui consulter pour trouver un foncier ?

Il est important de savoir comment et où chercher les fonciers agricoles. Il existe de nombreux interlocuteurs à qui s’adresser pour trouver le foncier qui convient. Le Répertoire Départemental à l’Installation au sein de la Chambre d’Agriculture ou la RDI possède tous les parcelles agricoles recensées, les sites d’exploitation sans propriétaire et les structures agricoles à vendre ou à la recherche d’un partenaire. Ce service est sous la direction de l’ADASEA ou Association Départementale pour l’Aménagement des Structures des Exploitations Agricoles. De même, les fermes mises en vente sont aussi disponibles sur le site internet www.parcelle-a-vendre.com.

À qui demander des conseils pour la recherche d’un terrain agricole ?

Les conseillers de la SAFER accompagnent la recherche de parcelle tout en apportant un appui fiscal, administratif, financier et juridique pour la réception d’un terrain agricole par un particulier. Toutes les offres de vente légales entretenues par la SAFER sont publiées dans les journaux locaux et à la Mairie. Pour dénicher les diverses offres, il suffit de visiter le site internet de l’organisation notamment les biens fonciers agricoles qui sont destinés pour les particuliers aisés.

À qui s’adresser pour l’achat d’un terrain agricole ?

Les ADEAR proposent une rencontre avec les paysans sur le terrain à vendre. Il organise aussi des rendez-vous auprès des maires des communes sur laquelle l’acheteur présente son projet. Il est également possible de tenter et de repérer directement les terrains intéressants. Pour ce faire, il suffit de trouver le propriétaire du foncier agricole à l’aide d’un cadastre. C’est à l’acheteur de prendre toutes les initiatives concernant la rencontre. Le projet de l’acquéreur doit être aussi pertinent pour séduire les interlocuteurs. L’achat d’un terrain agricole nécessite un long réflexe et un projet sérieux.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *